Annuaire association

Supprimer toutes les publicités avec l'asso-pack + ?
Commander !

PROTECTION DES SITES

 

                                                      Equipe de facilitation de la Sensibilisation des communautés locale à Kibua, le 09/10/2013

 

Chap.1. INTRODUCTION

    1. CONTEXTE ET JUSTIFICATION

Dans le cadre de la défense et sécurisation des droits des communautés locales forestières, un programme de cartographie participative d’utilisation des ressources et des droits a été mis en place afin de doter les communautés locales des outils de plaidoyers pour la prise en compte de leurs droits d’usage et traditionnels dans le Landscap10, en Territoire de Walikale en Province du Nord Kivu.

Le Groupement Ihana, un des plus vastes groupements en secteur des Wanianga, Territoire de Walikale reste encore en recul dans cette expérience de cartographie participative, et pourtant, dans sa grande partie, il couvre plusieurs ressources convoitées non seulement par pas mal d’individus ; mais aussi par des sociétés multinationales. Cela étant, un processus de sécurisation foncière des terroirs des communautés locales de cette entité est donc une nécessité majeure à l’heure actuelle. Pour y parvenir, une sensibilisation des populations dans les sites qui seront touchés par la cartographie est indispensable afin de permettre aux habitants, non seulement de comprendre ces différents enjeux, mais aussi leur préparer à la participation lors de la mise en œuvre de manière participative de la cartographie dans les sites ciblés par les communautés locales.

C’est dans ce contexte que la RCGW a organisé une mission de sensibilisation des communautés locales dans le Groupement Ihana sur le bien fondé de la cartographie participative dans le Landscap10 et procéder à la prospection des sites qui abriteront cette activité pour le plan opérationnel 2013.

    1. OBJECTIFS DE L’ACTIVITE

Les activités de prospection des sites pour la cartographie participative poursuivent les objectifs suivants :

      1. Objectif global : sensibiliser les communautés locales forestières du Groupement Ihana, Secteur des Wanianga,Territoire de Walikale, sur le bien fondé de la cartographie participative dans le Landscap10.

      2. Objectifs spécifiques :

  • Mettre en place un plan de mise en œuvre effective de la cartographie participative dans les localités du Groupement Ihana ;

  • Récolter les informations qualitatives et quantitatives sur la démographie, économie et sur les différents aspects favorables en vue de la faisabilité effective de l’activité de cartographie participative ;

  • Identifier les sites chauds pour la réalisation de la cartographie participative dans les localités du groupement Ihana, Secteur des Wanianga en Territoire de Walikale ;

  • Identifier 40 cartographes locaux à former pour la réalisation de la cartographie dans leurs forêts.

    1. LIEU DE L’ACTIVITE

L’activité de sensibilisation et prospection des sites s’est réalisée dans la partie sud du Groupement Ihana, dont trois localités et neuf villages ont été touchés. Il s’agit des localités Robe, Banamatumo et Banabuhini ; précisement dans les villages Kalonge, Mera, Kibua, Brazza/Nsindo, Ndurumo, Kasuka, Rubonga.

    1. METHODOLOGIE DU TRAVAIL

La méthodologie mise en place pour réaliser cette activité consistait à organiser des réunions avec les communautés locales dans les différents villages avec comme stratégie d’organiser des descentes par village. Pour ce faire, la modération était assurée par le chef de groupement Ihana en la personne de KITWANA NGULU Séraphin ; avant de céder la parole à l’équipe de facilitation. Deux moments forts caractérisaient les séances  de la mise ne place de nos activités :

  • Un exposé incitatif : il s’agissait des exposés centrés non seulement sur les enjeux de la gestion forestière au niveau mondial, en en RDC et en Territoire de Walikale, mais aussi les stratégies de sécurisation des espaces vitaux et gestion durable des forêts par et pour les communautés locales.

  • Des interventions des participants : après chaque exposé des facilitateurs, des réponses ont été données aux différentes questions posées par des participants afin de les amener à participer à l’activité et à bien comprendre la problématique.

    1. DE LA COMPOSITION DE L’EQUIPE DE SENSIBILISATION

L’équipe de sensibilisation dans les différents villages touchés été constitués par les personnes suivantes :

Noms et post noms

Fonction

Structure

Fonction exercée

01

KITWANA NGULU Séraphin

Chef de groupement

Gpt Ihana

Modérateur

02

TWENDI MURUHYA Thaddée

Ass. chargé des programmes

RCGW

Facilitateur

03

MUHAMBIKWA NTABO Alphonse

Agent de course

RCGW

Co-facilitateur

 

    1. DUREE DE L’ACTIVITE

Les activités de sensibilisation et prospection des sites se sont déroulées pendant 13 jours sur le terrain, et cela selon le programmes suivant :

JOUR ET DATE

ACTIVITE

LIEU DE L’ACTIVITE

OBSERVATION

01

Du vendredi 04 au Lundi 07 octobre 2013

Déploiement des facilitateurs sur le terrain (arrivée sur les sites à prospecter) et prise de contact avec les autorités locales

Tronçon Goma-Kalehe-Miti-Walikale-Kibua

4 jours en cour de route sur la moto de la RCGW.

02

Du Mardi le 08 au samedi 12 octobre 2013

 

Activités de sensibilisation et prospection des sites dans les différents villages de la zone concernée par l’activité.

Kibua, Kalonge, Kasuka, Kitika Rivungi, Mera, Rubonga.

6 jours d’activités intenses dans les différents villages du Groupement Ihana.

04

Du dimanche 13 au Mercredi 15 octobre 2013

Retour à Goma

Tronçon Kibua-Masisi-Goma

3 jours de voyage sur une moto.

 

 

    1. LES MATERIELS DE TRAVAIL UTILISES

Pour la réalisation de cette activité de sensibilisation et prospection des sites, un équipement matériel a été mobilisé. Il s’agit de la Moto AG100 de la RCGW pour le transport, les supports matériel (code forestier, brochure sur la REDD et CLIP, cartes..), le GPS, le Smartphone pour la prise des photos, carnet des notes….

    1. RESULTATS ATTEINTS

Les activités de sensibilisation et prospection des sites ont atteints les résultats suivants

En termes des produits :

  • 338 personnes membres des communautés locales et leaders locaux ont été sensibilisés sur l’importance de la cartographie participative ;

  • Cinq sites (regroupant plusieurs villages) ont été touchés par la sensibilisation axée sur le bien fondé de la cartographie ;

  • Deux sites dont Kalonge et Katuunda-Ntari/kibua ont été identifiés et prospectés pour la réalisation de la cartographie participative pour l’exercice 2013 ;

  • 20 cartographes locaux identifiés à l’avance en attendant l’établissement de la liste définitive qui interviendra pendant la formation des cartographes locaux.

En termes d’effets :

  • Un plan de mise en œuvre de la cartographie a été défini avec les communautés locales des différents sites concernés par l’activité.

En termes d’impact :

 

 

  • Population mobilisée pour la réalisation de la cartographie participative dans les deux sites KALONGE en localité de Robe et KATUUNDA-NTARI/kibua en Localité Banamatumo.

 

 

 

 

 

Chap. 2. BREVE PRESENTATION DE LA ZONE DE REALISATION DES ACTIVITES

Les activités de sensibilisation et prospection des sites de cartographie ont été réalisées dans le Groupement Ihna ; qui est une entité coutumière du secteur de Wanianga en Territoire de Walikale, Province du Nord kivu en RDC. Cette entité se caractérise par les aspects suivants :

2.1. Situation administrative :

Le Groupement Ihana est subdivisé en plus de 10 localités coutumières dont trois localités ont été par cette activité de sensibilisation et de prospection des sites. Il s’agit de localités Robe, Banamatumo et Banabuhini. De ces trois localités, neuf villages ont été atteints comme décrits dans le tableau ci dessous:

Localité

Villages touchés

Population moyenne estimée

Robe

Kalonge

6000

Banamatumo

Kitika, Nsindo, Mera, Kasuka, Rubonga

7500

Banabuhini

Kibua, Brazza, Ndurumo, Ruvungi.

6500

 

2.2. Situation économique et sociale

Les activités économiques au sein de ces villages touchés par l’activité se reposent sur l’agriculture, la chasse, l’exploitation artisanale de bois et de minerais dans certains carrés miniers qui existent dans certaines localités. La population vit en village ou agglomération selon leur appartenance clanique. En ce qui concerne la question en rapport avec la réalisation des activités de survie, nous avons trouvé que la population manifeste une solidarité clanique dans leurs villages respectifs en réalisant des travaux conjoints pour le relèvement de leur niveau de vie.

2.3. La situation démographique et culturelle :

La population des différents sites touchés par ces activités en groupement Ihana est estimée 45000 habitants en moyenne (selon les informations recueillies au près du chef de groupement) reparties de manière inéquitable dans les différents villages et/ou agglomérations. Dans la plupart de ces agglomérations, les valeurs culturelles prennent une place de choix. Pour preuve, avant de débuter les séances en rapport avec le lancement du processus de la cartographie, certains gardiens de coutumes ont préféré évoquer leurs ancêtres pour qu’ils les accompagnent dans le processus de la cartographie participative. Ces rites interviennent également lorsque, dans la famille ou le clan, il s’observe une situation qui risque de compromettre la vie de la population.

3.4. Le réseau de communication

La communication dans ces différents villages touchés par l’activité pose un sérieux problème d’autant plus que les milieux ne sont pas couverts par le réseau de télécommunication. Quant à au réseau routier, tous les villages touchés sont construits le long de la route qui relie Walikale à la ville de Goma, malheureusement à un état de délabrement très avancé.

3.5. Les institutions de développement 

Pour assurer le développement des communautés dans cette zone, certaines structures interviennent en faveur de la population dans les différents domaines que voici:

Domaine sanitaire : il existe à Kibua un hôpital et un centre de santé pour palier au problème d’ordre sanitaire des communautés locales. Ces structures reçoivent de dons en médicament en provenance de certains organismes internationaux comme le CICR.

Développement rural : un programme agricole est entrain d’être mis en place dans certains villages et cela, pour les cultures de Soja et arachide. Ce programme est en cours de réalisation par les communautés locales agricultrice sous l’encadrement du CICR qui les renforce en semences et les techniques culturales.

Les institutions éducatives : il existe dans la zone diverses écoles primaires, secondaires et quelques institutions universitaires telles que l’ISTM Walikale campus de Kibua, ISDR Walikale, campus de Kasuka/Rubonga.

Date

Localité

Village touchés

Coordonnées géographiques

Lieu de l’activité

Participants

H

F

Total

Le 08/10 /2013

Banabuhini

Mera

RAS

Eglise de la 8ème CEPAC/ Mera

77

5

82

Le 09/10/2013

Banamatumo

Kibua

RAS

Au niveau du Baraza, lieu de rencontre

95

6

101

Le 09/10/2013

Robe

Kalonge

S 01° 14’ 07,2’’

E028 25’ 08,0’’

Alt : 947m

Au domicile du notable du village

32

-

32

Le 11/10/2013

Banabuhini et Banamatumo

Brazza-Nsindo-Ndurumo

S 01° 12’ 464’’

E028 22’ 178’’

Atl : 967m

Dans la salle des réunions de l’EP Nsindo.

43

-

43

Le 11/10/2013

Banabuhini

Kasuka-Rubonga

S01° 11’ 733’’

E028 20’ 772’’

Alt :914m

A l’église de la 3ème CBCE Kasuka

65

-

65

Le 13/10/2013

Banamatumo

Ruvungi

S01° 10’ 474’’

E028 16’ 715’’

Atl : 918m

Au domicile du notable du village.

15

-

5

TOTAL

327

11

338

Pendant la sensibilisation, les matières traitées étaient centrées sur les thèmes suivants :

3.6. La situation sécuritaire

La sécurité dans la zone est assurée actuellement par les éléments des forces gouvernementales, à l’occurrence les FARDC et les éléments de la police nationale congolaise dont leur base militaire est établi à Walikale avec des troupes déployées dans les villages de Kibua, Ruvungi, Kasuka/Rubonga, Binyapuri. Une base des casques bleus de la Monusco est aussi établie à Binyapmuri.

Chap. 3. DESCRIPTION DES ACTIVITES REALISEES SUR LE TERRAIN

3.1. LA SENSIBILISATION DES COMMUNAUTES 

Il s’agissait de transmettre le message en rapport avec la question de la gestion forestière aux 338 personnes touchées par l’activité, et cela vis-à-vis des enjeux de l’heure en rapport avec l’exploitation des ressources naturelles. La stratégie de village à village a été adoptée par les membres de l’équipe pédagogique et l’activité a été réalisée selon l’ordre suivant. :

 

 

 

  • La présentation des prescrits des textes légaux régissant la gestion forestière en RDC, il s’agit de la loi n° 011/2002 portant code forestier ;

  • Informations sur la REDD et du CLIP ;

  • Information sur les enjeux de l’heure liés à la gestion des forêts au monde, en RDC, au Nord Kivu et particulièrement en Territoire de Walikale ;

  • La présentation du Réseau CREF et de la RCGW en tant qu’acteurs de la société civile environnementale au Nord Kivu et en Territoire de Walikale.

Des séances de sensibilisation dans les villages touchés (Photo RCGW)

 

3.2. LA PROSPECTION DES SITES 

Juste après la sensibilisation, certains membres des clans se sont prononcés pour accueillir les activités de la cartographie dans leurs forêts. Ces derniers ont par la suite identifié les sites qui abriteront l’activité de cartographie participative. Dans ces sites, une analyse de faisabilité de l’activité a été faite de manière participative avec les communautés locales. Ces analyses se sont focalisées sur les aspects pratiques de mise en œuvre de la cartographie participative, notamment : économiques, humains et matériels. Pour matérialiser la mise en œuvre de cette activité dans les deux sites identifiés, deux listes provisoires des cartographes locaux ont été élaborées par les communautés elles mêmes en prévision des ateliers de formation des cartographes où elles seront validées et complétées.

Ces listes provisoires se configurent de la manière suivante :

SITES

LOCALITE

NOMS ET POSTNOMS

CATEGORIE PROFESSIONNELLE

KALONGE

ROBE

1. KINANGOWA

2. YUHU JÉROME

3. BUTO SHEMUMPUNGE

4. MUHIMA MUTATI

5. SYLVAIN KUBUYA

6. NKASHI MUHIMA

7. BAYOMBA MULINDA

8. KISSA MUTATI

9. KINANI ELECTEUR

10. BUSANGA KUKULIKO

Chef de Localité Robe

Cultivateur

Cultivateur

Cultivateur

Cultivateur

Cultivateur

Cultivateur

Cultivateur

Cultivateur

Cultivateur

KIBUA/KATUUNDA-NTARI/Kibua

BANAMATUMO

1. KITWANA NGULU

2. BASEME MUNIHIRE

3. KINKONE TARCISSE

4. ZAKAYO

5. MUTUMBU MWINDO

6. STAPHERI

7. SHEMUMBO EMILE

8. SHEIMOA

9.SHIORO

10.BAKUNGU NGULU

Chef de Groupement

Cultivateur

Cultivateur

Cultivateur

Cultivateur

Cultivateur

Cultivateur

Cultivateur

Pasteur

Gardien de coutume

NB : cette liste n’est pas exhaustive, elle attend être actualisée et validée lors de la formation des cartographes locaux qui interviendra incessamment avant la phase de déploiement en forêt pour le prélèvement des coordonnées géographiques.

S’agissant de l’organisation logistique, la zone étant agricole, certains produits sont donc disponibles au niveau local et qui sont favorables pour la réalisation de l’activité de la cartographie participative dans les deux sites identifiés.

3.3. AUTRES ACTIVITES REALISEES

  • Le contact avec les agents de l’administration forestière 

Il s’agit d’un inspecteur de l’environnement en Territoire de Walikale, en secteur des Wanianga, en la personne de MUHOMBO Janvier ; ce dernier était avec son équipe en mission d’itinérance en Groupement Ihana. Les conclusions des échanges que nous avons eu avec lui se résument sous forme des recommandations suivantes:

 

 

  • Que la RCGW dépose une copie de son dossier administratif à leur service pour être répertoriée parmi les organisations du territoire ;

  • Que la RCGW s’efforce de déposer régulièrement des copies des rapports techniques au service de l’environnement du territoire afin de lui permettre de prendre connaissance de leurs réalisations sur le terrain ;

  • Que la RCGW Remette une copie du rapport sur l’exploitation artisanale du bois en Territoire de Walikale au service de l’environnement du territoire pour prise de connaissance des résultats de l’activité ;

  • Que la RCGW Organise des contacts réguliers avec le service de l’administration forestière du Territoire e Walikale pour échanges d’informations ;

  • Que la RCGW associe toujours les agents de l’administration forestière à toute activité réalise dans sa zone d’intervention.

  •  

  • Echange avec l’inspecteur de l’environnement en Territoire de Walikale à Kibua(le 12/10/2013 : Photo RCGW)

  • Contact avec les autorités coutumières et militaires 
  • Des échanges ont été faits avec certaines autorités coutumières et les agents de l’ordre de la zone lesquels échanges centrés sur le bien fondé de la cartographie pour la sécurisation de la tenure foncière des espaces vitaux des communautés locales ainsi que la sécuritaire et le développement du milieu. Cet entretien a renforcé la confiance entre les facilitateurs de la RCGW avec les autorités. Pour le prouver administrativement, un rapport de nos activités a été produit par le chef de groupement ; lequel rapport adressé à Madame l’administrateur de Walikale et au chef de secteur des Wanianga pour leur signifier du déroulement des activités de sensibilisation sur la cartographie participative des espaces vitaux des communautés locales en Groupement Ihana..

                         Lettre de rapport du chef de groupement à sa hiérarchie à Walikale

 

 

CHAP.4. LES DEFIS MAJEURS ET LES LECONS TIREES DANS LA ZONE DE L’ACTIVITE

4.1. Les défis majeurs

Sur le terrain, plusieurs défis en rapport avec la thématique de gestion forestière ont été identifiés et décrits ici bas :

  • Sous information des communautés locales et les leaders locaux sur les prescrits des textes légaux régissant la gestion du secteur forestier, à l’occurrence la loi n° 011/2002 portant code forestier de la RDC, qui depuis sa promulgation en 2002 n’est pas connu par la population de cette entité coutumière;

  • L’absence des structures locales de développement œuvrant spécialement dans les domaines de la protection de l’environnement ;

  • Faible implication de la femme dans toute question relative à la gestion forestière,

  • Insécurité suite à la présence des groupes armés dans certains coins et recoins des carrés miniers du groupement avec des implications négatives sur la survie des populations et des ressources environnementales ;

  • Le mauvais état de la route qui relie Goma et Walikale, accentue la misère des communautés locales dans leurs villages, malgré les potentialités naturelles.

4.2. Les leçons tirées

A l’issu des activités de la sensibilisation et la prospection des sites, les leçons suivantes ont été tirées :

  • La population de la zone reste liée à leurs forêts (célébration des rites coutumiers avant certaines activités pour évoquer le soutien de leurs ancêtres ;

  • La population de la zone est active et courageuse pour les actions de développement, en manifestant leurs participation active aux actions de développement ;

  • La population est tellement hostile à tout programme visant la transformation de leurs espaces vitaux en parc ou en réserve naturelle intégrale comme déjà observés dans d’autres zones.

4.3. Difficultés rencontrées

Plusieurs difficultés ont caractérisé notre descente de sensibilisation et prospection des sites pour la cartographie participative en Groupement Ihana, Territoire de Walikale dans le Landscap10. Il s’agit de :

 

  • Le trajet emprunté pour atteindre la zone du travail étant trop long, ce qui a causé la fatigue physique des animateurs et des pannes intempestives sur la moto avec comme conséquence les dépenses imprévues. Au total 1024Km ont été parcourus pour l’allée et retour pendant la mission;

  • L’état de la route est délabrement très avancé, ce qui n’a pas faciliter le transport et avec comme conséquence la hausse de prix des denrées alimentaires et autres produits de premières nécessités sur le terrain;

  • Les tracasseries de la police roulage et certains agents de l’ordre en cours de route ont également eu des conséquences sur notre prévision budgétaire.

 

 

                                                            Etat de la route et moyen de transport pour atteindre les villages touchés par l’activité

Fait à Goma, le 16/10/2013

Pour la RCGW

Rousseau KISUBA MULIRO

Coordinateur



Réagir


CAPTCHA